Terminal 4 de l’aéroport CGD : à terme, 38% de vols en plus !

By 14 février 2019Actualités

La commune de Chauconin-Neufmontiers soutient l’ADVOCNAR – Association de Défense contre les Nuisances Aériennes- dans son combat contre le projet de Terminal 4 de l’Aéroport CDG.
Depuis toujours, les élus de la Commune sont attentifs à préserver la quiétude des habitants ou bien à lutter contre des nuisances de tout ordre. Les nuisances sonores sont dénoncées régulièrement et la Commune mène depuis 2008  des actions afin de minimiser l’impact de l’activité aérienne de transport ou de loisirs sur le territoire.

Pour mémoire en septembre 2008, le Conseil Municipal de Chauconin-Neufmontiers a délibéré contre les nuisances aériennes,  reprenant les préconisations de l’OMS pour le respect du sommeil réparateur de 8 heures et l’existence d’un couvre-feu nocturne pour les riverains de l’aéroport d’Orly. Le 20 septembre de la même année, un élu a participé, place du Trocadéro, à un Conseil Municipal géant de plus de 400 élus de 94 communes demandant l’arrêt des vols de nuit au départ de Roissy-Charles de Gaulle.
La Commune a soutenu les actions de l’ADVOCNAR (de manière à faire porter la voix des riverains dans le but d’obtenir des diminutions de nuisances sonores (modification des seuils de décollage et d’atterrissage, des couloirs de décollage et d’atterrissage…)
De septembre 2010 à janvier 2011, le Commune a lancé une pétition auprès des habitants de la commune qui a recueilli plus de 600 signatures exigeant l’arrêt du survol de la commune la nuit par les avions des lignes régulières et le jour par les avions de loisirs.
Le Conseil Municipal a donné, le 28 mars 2015, un avis défavorable au Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement estimant qu’il ne répondait pas à un triple objectif : prévenir les effets du bruit, réduire leurs niveaux et protéger les « zones calmes ».
Aujourd’hui, en participant à la concertation préalable,  les citoyens ont la possibilité de s’exprimer et de signifier leur refus du projet d’extension de Roissy CDG.
Participez nombreux à la concertation préalable, faites valoir votre avis.

Lien pour participer : terminal4-cdg.groupeADP.fr

Communiqué de l’ADVOCNAR

Avec le projet de Terminal 4, dont les travaux vont débuter à l’été 2020, ADP a la folie des grandeurs… au mépris de la santé et de la qualité de vie des habitants survolés !

Environ 70 millions de passagers ont été accueillis à Roissy Charles-de-Gaulle en 2017, pour 483 000 mouvements d’avions. Le contrat de régulation économique CRE 2016-2020 a prévu 3,1 milliards d’euros de travaux pour porter la capacité de Roissy CDG à 80 millions de passagers en 2020 (rénovation du Terminal 1, réouverture du Terminal 2B, bâtiment de jonction entre le Terminal 2B et le Terminal 2D, rénovation de deux pistes).
Le projet de nouveau Terminal 4 a pour objectif d’accueillir 30 à 40 millions de passagers supplémentaires à terme, soit 50% de plus que la capacité en 2020. La première tranche est prévue en 2024 pour 7 à 10 millions de passagers supplémentaires.
Cette augmentation du nombre de passagers ne se fera pas sans une augmentation conséquente du nombre de vols au-dessus de nos têtes !

ADP a enfin dévoilé quelques chiffres :

Aujourd’hui :                                            A terme :

1 300 vols/jours                                     1 800 vols/jours                              soit 38% de vols en plus !
483 000 vols/an                                     660 000 vols/an

C’est inadmissible ! Chacun doit réagir lors de la phase de concertation préalable du 12 février au 12 mai 2019. (La phase de pré-concertation préalable des communes limitrophes a eu lieu du 15 octobre au 28 novembre 2018)
Lien Advocnar : http://www.advocnar.fr/2019/01/bruit-le-projet-de-terminal-4-de-roissy-inquiete/